lundi 20 octobre 2014

Le lundi c'est Snoopy



(Mais depuis quand on ne voit plus de Snoopy sur les cahiers des écoliers ? Tout à coup, j'ai comme une grande envie de sagesse façon Charlie Brown et de retrouver mon pote Snoopy.


Snoopy  a fait son apparition sous la plume de Charles Schulz en 1950 avant de devenir le chien le plus cool du monde.

Snoopy’s whole personality is a little bittersweet. But he’s a very strong character. He can win or lose, be a disaster, a hero, or anything, and yet it all works out. I like the fact that when he’s in real trouble, he can retreat into a fantasy and thereby escape.
Charles Schulz



Sur le site Peanuts.com, un infographie va vous remettre en tête les relations de tous les personnages avec Charlie Brown et vous donner envie vous aussi de choisir votre Peanuts préféré.






dimanche 19 octobre 2014

Et bien dansez maintenant


Misty Copelands
Ces deux vidéos ont en commun de mettre en scène des danseuses hors norme, ou bien plutôt dans une nouvelle norme de danseuses qui n'ont plus rien avoir avec l'image d'Epinal de la ballerine éthérée aux poses désuètes.

Ces deux vidéos ont fait un carton lors de leur mise en ligne, vous êtes sans doute déjà tombés dessus. Mais les revoir fait toujours autant plaisir.

Dans la première, une publicité pour la marque de vêtements de sport Under Armour, Misty Copeland, soliste du New York City Ballet. Noire, un inhabituellement musclé pour une danseuse de ballet. Et une technique époustouflante. Dans la seconde, la toute jeune Maddie Ziegler, a 11 ans et elle danse comme une professionnelle sur une chanson de Sia.

Enjoy.

Et bonne semaine !








jeudi 16 octobre 2014

English vocabulary : Soyez fou, soyez vous, be frolic


The Coveteur



frolic |ˈfrälik|verb ( frolics, frolicking frolicked no obj. ](of an animal or person) play and move about cheerfully, excitedly, or energetically: Edward frolicked onthe sand.• play about with someone in a flirtatious or sexual way: he denied allegations that he frolicked with a secretary.noun (often frolics)a playful action or movement: his injuries were inflicted by the frolics of a young filly | the days of fun and frolic were gone for good.• flirtatious or sexual activity or actions: her poolside frolics.adjective archaiccheerful, merry, or playful: a thousand forms of frolic life.DERIVATIVESfrolicker nounORIGIN early 16th cent. (as an adjective): from Dutch vrolijk merry, cheerful.

Difficile de résister à l'humour et à la fantaisie de cette publicité pour l'enseigne d'ameublement Maisons du Monde.

C'est Frédéric Leclerc, le directeur artistique de l'agence BDDP Unlimited en charge du compte qui interprète lui-même le texte de son concepteur-rédacteur, Pierre-Antoine Dupin, sur une réorchestration de la célèbre "Marche de Radetzky" de Johann Strauss




mercredi 15 octobre 2014

L'amour, l'amour et autres miscellanées animales

Paul
"La majorité des pingouins se mettent en couple pour la vie. Chez certaines espèces de pingouins, le mâle fait même sa demande à la femelle en lui offrant un caillou." (ça doit faire un bath d'effet, avec son smoking)


Dans cet article réjouissant de National Geographic, on y apprend aussi que les rats sont chatouilleux, les corbeaux farceurs, que les loutres se donnent la main pour ne pas se perdre et que les vaches stressent à l'idée de perdre leur meilleure amie. Ah oui, et aussi que certaines tortues respirent par les fesses.




mardi 14 octobre 2014

Le premier jour (pas forcément du reste de ta vie non plus)

Matt Newton


Vous souvenez-vous de la dernière fois que vous avez mis le pied pour la première fois dans un nouveau travail ?
Non ? Allez, un effort, souvenez-vous :

De cette impression d'être complètement à côté de la plaque, de ne rien comprendre du tout au ballet des gens autour qui se saluent, s'interpellent et ont les uns envers les autres cette tranquille confidence des relations bien installées dans une routine rassurante.

Du bureau où on vous installe, qui était sans doute à quelqu'un d'autre avant, ah oui c'est sûr il reste quelques blogs de post its entamés, un crayon Bic avec un logo dessus, trois trombones et un cahier dont une poignée de pages a disparu. Et tout le monde vous dit "ah, bonjour, vous reprenez le poste de Gérard ?" Il s'appelait donc Gérard.

Du téléphone qui sonne avec un nom inconnu qui s'affiche et vous qui répondez en vous demandant ce que vous allez raconter à cette personne qui s'est sûrement trompé de numéro (et de fait la voix, fort aimable, vous demande de réserver une salle de réunion pour le 14 octobre)

De votre agenda, super vide, qui n'a même jamais été aussi vide de puis..pfffout avant que des rendez-vous ne commencent à habiter les colonnes des journées à venir avec des rencontres avec des gens que vous ne connaissez pas mais qui elles, ont drôlement hâte de vous rencontrer on dirait

De la journée qui s'étire comme un chewing gum, pas ennuyeuse non, mais bizarre avec des moments très intenses et d'autres très vides devant un nouvel ordinateur qui lui même semble avoir un comportement échappant aux lois de Windows.

Des idiomes locaux, des abbréviations, des short cuts pour rejoindre la cantine, de la visite à l'informatique pour récupérer les codes et aux services généraux pour le téléphone.

Du premier déjeuner avec des collègues super souriants et dont on a oublié le nom dès qu'ils l'ont prononcé. Des banalités échangées au dessus de la salade caesar ou de la pizza reine.

Vous avez raison, on l'oublie super vite. on se tisse très vite un nid bien douillet sur sa chaise à roulettes, entouré de Nathalie, Sébastien et Marie Jo, dont on finit par connaître bien plus que le prénom  et avec qui on finit par partager beaucoup plus qu'une pizza reine.



lundi 13 octobre 2014

A table !

Armelle Kergall pour le blog Ma Récréation



A 18 ans, premier appartement, tu te retrouves toute bête devant les rayons du supermarché en te demandant comment diable tu vas réussir à te faire à manger tous les jours. Sans idée, sans un gros porte monnaie et davantage envie de shopping que de faire une razzia chez le primeur du coin de la rue.

Les premiers mois, tu te nourris de banane, de céréales, de pain beurre avant de découvrir avec ravissement les patates en cube du rayon surgelé dont tu finis par maitriser la cuisson après quelques essais infructueux dans ta kitchenette sobre et dépouillée vraisemblablement achetée au rayon premier prix Conforama : 2 plaques au dessus un d'un frigo encastrés dans un meuble en mélaminé blanc qui soutient aussi l'évier en aluminium et son égouttoir rainuré.
Sans doute que des générations d'étudiants fauchés ont eux aussi découvert sur une kitchenette soeur qu'il était mathématiquement impossible de cuire toutes les patates sans en cramer certaines et sans en laisser d'autres encore un peu blanches et gelées, mais que c'est tout ça qui fait le sel de cet accompagnement roi des saucisses Knackis (3 minutes à l'eau féminisante), de l'oeuf au plat (et alors le jaune de l'oeuf coule sur les pommes de terre et les colle en un magma succulent) et du steak haché (les jours de fête).

Tu fais semblant d'écouter ta mère qui te demande si tu t'achètes de la viande (!) chez le boucher (?!) en concluant "qu'on ne fait jamais d'économie sur la nourriture" et tu files chez Zara en avalant des galettes de riz, ta nouvelle marotte alimentaire.

Quelques années plus tard, après avoir successivement découvert le poulet à la crème et aux champignons, le poulet rôti et la quiche lorraine, puis commencé à recevoir des copains à diner avec autre chose que des pizzas Sodebo, tu commences à consacrer un bout de ton budget à l'alimentation

Des années encore plus tard, après 25 scandales alimentaires, une crise de la vache folle, 123 émissions de télé dénonçant les conditions d'élevage des poulet / poissons / haricots verts en batterie, un Jamie Oliver et des copines qui cuisinent toutes comme des cordons bleus, tu te retrouves à faire des kilomètres pour trouver des graines de chia et dépenser un pull col rond Eric Bompard en épaule d'agneau un soir où tu as invité 17 personnes à la maison.
Et à aimer ça.

Et tu te retrouves dans la queue de la boucherie à dire à ta fille que l'alimentation c'est important et qu'il faut qu'elle se souvienne de ne jamais faire d'économie sur la nourriture. Avec ta fille qui fait semblant de ne pas trouver cette phrase incongrue mais qui voudrait bien que tu achètes des paupiettes.




LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin