mercredi 27 juillet 2011

Partir, Partir



Il y a des sacs IKEA partout qui débordent de serviettes en papier, prises anti moustiques, maillots de bains, chaussures de jogging et des romans. Et des couches et des petits pots. Et des DVD. 
Je déteste et j'adore ces moments de flottement où l'on ferme une porte et où l'autre n'est pas encore en vue.
Passez un bel été, décrochez le soleil et laissez-le vous réchauffer les yeux.

"Depuis l'enfance
Je suis toujours en partance
Je vais je vis
Contre le cours de ma vie

Partir Partir
On a toujours
Un bateau dans le coeur
Un avion qui s'envole
Pour ailleurs
Mais on n'est pas à l'heure

Partir Partir
Même loin de quelqu'un
Ou de quelqu'une
Même pas pour aller chercher fortune
Oh partir sans rien dire
Vivre en s'en allant

Et en s'envolant
Et les gens l'argent
Seraient du vent
Mais c'est vrai le temps
Nous prend trop de temps...

Partir Partir
Même loin loin de la région du coeur
N'importe où la peau
Change de couleur
Partir avant qu'on meure

Partir Partir
Comme les trains sont bleus
Quand on y pense
Et les bateaux heureux
Quand on y danse
Oh partir sans rien dire

Mais c'est vrai le temps
Nous prend trop de temps
Et on n'appareille
Pour aucun soleil
Et pendant ce temps
On est vivant..."

  Julien Clerc ici. Celle ci aussi on la chante à tue tête en voiture.


LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin