dimanche 27 février 2011

Ducasse la baraque


Marcel est le roi des pédo-psy. Il est super fort pour nous dire comment élever nos enfants en leur donnant des racines et des ailes, en les autorisant à nous détester pour mieux se construire sans nous. Comment les écouter sans broncher. Comment leur apprendre les vertus de la patience. Jouer avec eux. Construire des Forts en Playmobil. Et passer du temps de qualité avec eux, tous ensemble réunis autour d'une table.
Même quand ils nous regardent avec LE regard. Vous savez bien, celui qui dit "non, mais vraiment, t'as rien compris, vivement 16 ans que je me fasse émanciper et que je me casse de ce trou à rats".


En ce qui me concerne, j'ai remplacé Rufo par Ducasse.

Et comme je suis louve mais pas chienne, je vous donne ma botte secrète.
"Les macaronis aux bouts de jambons de Jeanne", ça s'appelle.
Des pâtes cuites comme un risotto. Avec du beurre en plus. Beaucoup de beurre.
Ce qui explique que ça reste un plat de dimanche.
De dimanche plutôt oisif parce qu'il faut avoir un peu de temps pour rester mouiller la nouille avec le bouillon (ne cherchez pas la contrepèterie, bande de petits coquins).
Une bonne demi heure.

Mais ça les vaut.
A mort même.
Ventre à terre qu'ils arrivent tous dans la cuisine. Même qu'ils mettent le couvert sans râler. Oui, même avec les serviettes et l'eau pétillante qu'il faut aller chercher à la cave. Même qu'ils parlent sans se taper dessus.
A côté, la famille Ricoré c'est la famille Ewing. Conflits à tous les étages et drames en séries.


Big Up pour Alain.


(Je mets la moitié moins de beurre et 1,5 litre de bouillon seulement. Et ça marche quand même)

1 commentaire:

  1. un peu de graisse de canard pour alléger...non?

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin