samedi 14 septembre 2013

Vous ne le savez pas encore mais on va beaucoup s'aimer






Le jour où tu tombes par hasard sur une offre d'emploi qui te fait bondir.
Et tout à coup, la pluie, les courses à ranger, le dîner à préparer, la petite fille dans son bain, tout ça disparait dans une bulle lointaine pendant que tu lis la description de poste et que ton sourire grandit à mesure que tu découvres l'annonce dans son ensemble.

Parce que, même si la confiance en toi n'a jamais été ton fort
Même si tu préfèrerais végéter à vie au fond d'une cave à champignons sans wifi plutôt que de te lever et devenir l'attention de tous pour exécuter une danse de la victoire
Là, tu n'as pas le choix

Mais comment ils ont fait pour ne pas t'envoyer l'annonce directement à toi ?

Immédiatement tu envisages de répondre dans la seconde, de peur qu'un samedi à 19 heures 30, un autre candidat soit choisi et que ta vie rêvée disparaisse dans une citrouille de vair avec Cendrillon.

Alors tu respires un grand coup, tu partages la nouvelle avec ceux qui comprendront immédiatement pour quoi c'est ENORME, tu fais une rapide recherche sur Internet qui confirme ta première impression et tu fais la liste de toutes les idées de candidature, de la plus fofolle (même si ta maman t'a toujours dit de te méfier des idées fofolles tu sais que où elle est elle te dit de foncer) à la plus tradi-proprette.

Et puis tu vas ranger les courses, préparer le dîner, rincer la petite fille qui vient de sauter sur ton lit tout mouillée, fripée et pleine de mousse, en laissant un bout de cerveau digérer tout ça.




3 commentaires:

  1. ça, c'est trop ou pas assez... pas assez !

    odile

    RépondreSupprimer
  2. Val Làô sur la Colline17 septembre 2013 à 11:07

    et alors ?!

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin