jeudi 25 février 2010

50-50

Ca va être dur d'échapper à la fin des années 50 au mois de mars.
A côté du rouleau compresseur "A Single Man" de Tom Ford, il y a aussi "Une éducation", qui est sorti hier.
Beaucoup moins show off que son cousin de Beverly Hills, ce "petit film indépendant anglo-américain" devrait ravir mon coeur de midinette, avide d'histoires de filles et de jolies robes qui tournent (et d'accent british).
J'ai déjà pris date pour aller voir le premier. Il va falloir que je trouve un peu de temps pour ce second là...






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin