lundi 10 septembre 2012

Hasard 2.0





Revoilà t'y pas que l'on reparle serendipity, mot valise so 2011 devenu depuis l'année passée serendipité par la grâce des activistes des réseaux sociaux et des start ups qui adorent franciser des mots pour faire croire qu'ils ne sont pas que des copieurs d'américains.

Sérendipité donc.

On achète des yaourts et on tombe sur un slogan de sale gosse qui aurait grandi dans les années 70-80, entre Balisto et Récré A2. Et on succombe parce qu'on peut pas faire autrement, parce que ça fait du bien.



PS : oui c'est vrai c'est la cinquième fois depuis 2009 que je parle des marques propres de Monoprix et je ne suis toujours pas payée pour.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin